Parution aux "éditions critiques" d'un recueil de 3 essais : L'Antifascisme en Littérature.

Publié le par Jean-Pierre Morbois

L’ANTIFASCISME EN LITTÉRATURE

15,00

Un roman peut-il devenir une arme pour lutter contre le fascisme ? Quel rôle incombe à la littérature allemande dans le mouvement de résistance au nazisme ? C’est à ces questions que Lukács tente de répondre dans les trois textes réunis ici pour la première fois.

Écrits entre 1938 et 1942, au cœur d’une bataille politique et idéologique aux dimensions alors tragiques, Lukács dénonce un antifascisme « libéral » qui, à l’instar d’un Stefan Zweig, refuse toute perspective révolutionnaire et ne propose qu’un antifascisme abstrait ignorant des véritables forces sociales en lutte.

Face à cette impasse, l’auteur hongrois loue des écrivains comme Thomas et Heinrich Mann qui, en s’appuyant sur l’héritage classique opposent à la littérature de propagande « un réalisme critique vrai comme la vie » porteur d’un humanisme révolutionnaire dont le peuple est le premier acteur.

Georg Lukács (1885-1971), philosophe et critique littéraire hongrois, auteur entre autres de Histoire et conscience de classe et de L’Esthétique.

 

Voici à nouveau une belle édition, très soignée, scientifique dans la mesure où elle informe le lecteur des variantes du texte, de trois essais, par une équipe de traducteurs. La correspondance de Lukács et d'Anna Seghers nous était déjà connue dans sa traduction de Claude Prévost et Jean Guégan in Problèmes du réalisme Paris, L'Arche 1973. "La poésie bannie" figure sur ce blog dans une traduction de Jean-Pierre Morbois, http://amisgeorglukacs.org/page-georg-lukacs-la-poesie-bannie-6642530.html   mais il est publié ici sur papier pour la première fois. Le premier des 3 essais ne nous était jusqu'à présent pas connu.
Saluons une nouvelle fois le remarquable travail réalisé par les éditions critiques.

 

 

 

table des matières de l'ouvrage

table des matières de l'ouvrage