Le blog publie un essai de 1951 : Cholokhov, Terres défrichées, 1951

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Écrit par Lukács en 1951 alors qu’il vient d’être l’objet d’attaques virulentes, d’accusations de déviationnisme de droite par les staliniens du Parti Hongrois des travailleurs (Rudas, Révai), ce texte est pour lui l’occasion de défendre ses propres conceptions du réalisme socialiste, en opposition à l’orthodoxie jdanovienne, et de développer quelques concepts. Le réalisme socialiste, pour Lukács, ce n’est pas comme on le pense trop souvent le récit hagiographique de la victoire inéluctable de vaillants communistes sans peur et sans reproche sur leurs méchants ennemis. Ce point de vue, il l’illustre malicieusement par cette recension d’un ouvrage de la littérature soviétique de 1932, d’un auteur honoré d’un prix Staline en 1941, dont il apprécie le reflètement de la réalité objective. Ses personnages sont humains, avec leurs doutes, leurs revirements, leurs contradictions, leurs erreurs, bien éloignés de tout schématisme.

Lire l'essai dans les pages ci-contre :
http://amisgeorglukacs.org/2023/06/georg-lukacs-mikhail-cholokhov-terres-defrichees-1951.html