Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publication sur le blog de l'essai : Grand Hôtel de l’Abîme.

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Vous trouverez ci-contre dans les "pages" du blog (Voir ci-contre "Textes de Lukács") le fichier de l'essai de Georg Lukács "Grand Hôtel de l'Abîme" en format PdF téléchargeable.

Publié dans Textes de Lukacs

Partager cet article
Repost0

Recension dans Actuel-Marx de Romanesques Lukács 2016

Publié le par Alix Bouffard

La revue Actuel Marx 2017/1 (n° 61) publie sous le signature d'Alix Bouffard une recension de Romanesques n°8, Lukács 2016, cent ans de Théorie du Roman.

 

recension de Lukacs 2016 par Alix Bouffard

Publié dans Commentaires

Partager cet article
Repost0

Publication sur le blog d'un article de 1933 sur Musil

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Le blog publie aujourd'hui (Voir dans les "pages" ci-contre "Textes de Lukács") un article de 1933 sur Robert Musil.

Publié dans Textes de Lukacs

Partager cet article
Repost0

Jean-Pierre Morbois : Connaissance, vérité et science selon Lukács.

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Voici le texte français de l'intervention prononcée en allemand par Jean-Pierre Morbois au colloque Lukacs de Budapest le 29 avril 2017

 

Jean-Pierre Morbois : Connaissance, vérité et science selon Lukács.

Publié dans Commentaires

Partager cet article
Repost0

Publication sur le blog du premier chapitre de La spécificité de la sphère esthétique.

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Poussé par sa curiosité, le traducteur s'est lancé dans la traduction de la grande esthétique. 160 jours lui auront été nécessaires pour venir à bout du premier chapitre, qui compte 106 pages.
Il lui reste plus de 1600 pages à traduire. Autant dire qu'à ce rythme, c'est 6,5 années de travail.
Mais le résultat est là.

Vous trouverez ci-contre une "page" intitulée "La spécificité de la sphère esthétique" (1963) où viendront au fur et à mesure s'ajouter les chapitres traduits.

Aller à la page de La spécificité de la sphère esthétique :

http://amisgeorglukacs.org/2017/04/la-specificite-de-la-sphere-esthetique-1963.html

Publié dans Textes de Lukacs

Partager cet article
Repost0

Alix Bouffard : Georg Lukács, situation critique.

Publié le par Alix Bouffard

Le philosophe Georg Lukács (1885-1971) est connu pour ses analyses de la réification, de l’histoire et des formes littéraires, ainsi que pour sa théorie du réalisme critique. Il est l’auteur de la Théorie du roman (1916) et d’Histoire et conscience de classe (1923), mais aussi d’amples travaux d’esthétique et d’ontologie sociale (étude de la genèse et des catégories fondamentales de la réalité sociale). Intellectuel hongrois germanophone, marxiste, Lukács compta aussi parmi les protagonistes de plusieurs des épisodes les plus mouvementés de l’histoire hongroise (République des conseils de 1919, insurrection de Budapest de 1956), et ses écrits mêlent élaborations philosophiques et considérations politiques.

L’œuvre et la vie de Lukács ont toujours suscité les réactions les plus diverses et contradictoires. Mais aujourd’hui c’est la possibilité même de les constituer en objet d’étude qui se trouve menacée : Lukács est la cible en Hongrie d’attaques visant à l’expulser de l’espace public comme intellectuel, tandis que son œuvre peine en France à gagner une reconnaissance théorique à sa hauteur.

Budapest tente maintenant d’effacer le simple souvenir de l’intellectuel hongrois

En Hongrie tout d’abord, suivant les directives du gouvernement conservateur de Viktor Orbán, la municipalité de Budapest s’emploie à rendre impossible toute activité de recherche à son sujet. Depuis 2010, elle tente notamment sous divers prétextes de fermer les Archives Lukács de Budapest. Ces dernières sont situées dans l’ancien appartement du philosophe, qui a été transformé après son décès en lieu de consultation, mais également de rencontre et de travail éditorial autour de ses écrits. Si la fermeture est aujourd’hui en suspens, notamment grâce à l’indignation internationale qu’elle a déclenchée – une pétition internationale de 2016 y a contribué –, le fonctionnement des Archives n’en est pas moins profondément affecté (réduction des effectifs à une seule employée, impossibilité de prolonger le bail d’une partie du lieu) et son futur reste incertain. Une fondation internationale des Archives Lukács récemment créée organise en avril une rencontre internationale à Budapest pour soutenir l’existence des Archives.

Mais la municipalité tente maintenant d’effacer le simple souvenir de l’intellectuel hongrois : décision de retirer l’unique statue à son effigie présente à Budapest, et tentative d’interdire l’usage du nom de Lukács pour ce qui relève du domaine public – tentative heureusement rejetée à la suite d’un vote des membres de l’Académie des sciences.

Dans ce contexte, nous ne pouvons que nous réjouir des quelques parutions qui contribuent en France à rendre visible son œuvre. En effet, il n’est pas exagéré de dire que la recherche et l’édition lukácsiennes souffrent toujours d’une forte marginalisation et d’un manque de légitimité universitaire. Cela tient en partie à la condamnation de l’œuvre de Lukács comme produit d’un stalinien dogmatique – approche malheureusement fréquente, mais qui témoigne d’une méconnaissance aussi bien de ses textes que des conditions historiques de leur élaboration.

Saluons ainsi la parution du livre Pourquoi Lukács ? aux éditions de la Maison des sciences de l’homme (MSH). Son auteur, Nicolas Tertulian, philosophe d’origine roumaine et spécialiste d’esthétique, est un fin connaisseur de la vie et de l’œuvre de Lukács. Sous la forme d’une autobiographie intellectuelle, il nous offre une étude passionnante de l’histoire et de la réception européenne des œuvres lukácsiennes. Il nous donne également un aperçu de l’ostracisme politique et intellectuel dont Lukács fut l’objet dans les pays socialistes et détaille ainsi les nombreux obstacles rencontrés par la diffusion de ses écrits. L’intérêt de l’ouvrage réside notamment dans son attention constante au contexte historique et intellectuel de l’élaboration de ces écrits (en Roumanie et en Hongrie, mais également en France et en RDA), et sa connaissance précise du parcours personnel de l’auteur et de sa correspondance inédite (conservée aux Archives).

La réception française de Lukács reste cependant entravée par un grand retard dans l’édition et la traduction de ses œuvres (notamment en comparaison avec d’autres pays, comme l’Italie). L’un des rares éditeurs portant actuellement de l’intérêt à Lukács est assurément les éditions Delga, qui ont produit en quelques années une retraduction partielle de la Destruction de la raison ainsi qu’une traduction inédite, également partielle, de l’Ontologie de l’être social. Par ailleurs, Delga a fait paraître plusieurs textes de Lucien Goldmann fortement nourris des travaux du jeune Lukács. Si ce travail d’édition contribue à rendre Lukács accessible au lectorat français, il est regrettable qu’il ne satisfasse pas à certains des critères d’exigences philologiques permettant à la recherche lukácsienne de se doter d’une édition française de référence (peu d’appareil critique, traductions de qualité inégale). Il s’agit pourtant d’une condition nécessaire, aussi bien à une plus large diffusion de ses écrits qu’à leur légitimation dans les champs intellectuel et universitaire. On peut néanmoins estimer que la situation tend à s’améliorer, car plusieurs travaux de Lukács trouvent aujourd’hui une place croissante dans la philosophie sociale critique française (thèmes de l’aliénation et de la réification, critique contemporaine du capitalisme).
 

Alix Bouffard, Doctorante en philosophie

L'Humanité, Jeudi 9 Mars 2017

http://www.humanite.fr/idees-georg-lukacs-situation-critique-633139

Publié dans Commentaires

Partager cet article
Repost0

Andrew Feenberg à Paris

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Andrew FEENBERG donnera au Collège International de Philosophie un cours sur le thème :
                                                       Praxis: l'autre marxisme
en 4 séances les 4 et 5 mai, les 1er et 8 juin 2017, de 18h30 à 20h30
Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR),
25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris...
Salle Germaine Tillion
! Inscriptions obligatoires
sur  www.ciph.org, rubrique « INSCRIPTIONS Modifications de programme » ou à l’accueil au 01 44 41 46 80.

En 1844, Marx écrit que « La philosophie ne peut être réalisée sans la suppression du prolétariat, et le prolétariat ne peut être supprimé sans la réalisation de la philosophie. » Adorno fera le commentaire suivant : « La philosophie, qui parut jadis dépassée, se maintient en vie parce que le moment de sa réalisation fut manqué. » Quel sens donner à cet étrange concept de réalisation de la philosophie ? Je souhaite dans ce séminaire présenter l’ébauche d’une réponse à cette question, réponse dont un développement complet figure dans mon livre, La philosophie de la praxis (Lux Editeur).


Les quatre cours seront dédiés chacun à un auteur, le jeune Marx, Lukács, Adorno, et Marcuse. Le développement de la philosophie de la praxis sera tracé chez ces auteurs. Les concepts clé d’« aliénation », « réification », « pratique », « métacritique », « identité » et « rationalité technologique » seront examinés à travers leur évolution dans la pensée des philosophes de la praxis.

4 Mai : Introduction à la Pensée Politique de Lukács
5 Mai : "Anticapitalisme romantique dans La théorie du roman de Lukacs" Invité, Michael Löwy
1 Juin : Adorno et Marcuse, Art et Culture de Masse
8 Juin : Marcuse : La Critique de la Raison Technologique

Publié dans Actualité

Partager cet article
Repost0

The Legacy of Georg Lukács. An International Conference, 27–29 April, 2017

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Below, please find the official call for papers for

The Legacy of Georg Lukács:

An International Conference.

Please circulate widely and submit your abstracts and proposals for papers and/or panels by February

 

Budapest, Hungary
27–29 April, 2017
CALL FOR PAPERS

The work of Georg Lukács shaped many of the central debates of twentieth-century thought, from politics to philosophy and aesthetics. His ideas once stood at the very center of the historical and ideological conflicts of twentieth century. A progenitor of critical theory, philosopher of extraordinary originality and intellectual power, and a controversial aesthetician and literary critic, Lukács’ work still possesses relevance to our current debates and ideas. Central to his work was a deepening of a humanistic critique of capitalism.

With the collapse of communism, the weakening of the influence of Marxism and the emergence and proliferation of postmodern culture, the conditions of reception of the legacy of Lukács have changed significantly. This has only been accentuated by the attacks against his person and his work, lastly by the announcement of the closing down of the Lukács Archives in Budapest.

This international conference will seek to examine, expand, and explore Lukács’ ideas and their continued relevance for contemporary thought. How do Lukács’ ideas retain their salience and importance amid current philosophical and theoretical debates no less than the global dominance of capitalist culture that he so decisively critiqued?

We would like to raise the question of the contemporary validity of Lukács’ legacy: which aspects of his thought can be regarded as leading ideas for us in philosophy, aesthetics, literary history, the human sciences in general, but not least in politics? How do his central ideas help make sense of a globalized world shot through with commodification, consumerism, political defeatism, and the emergence of irrational tendencies in politics, left and right?

These are some of the questions and themes that this conference, to be held in Budapest in the spring of 2017, proposes to discuss.

We invite abstracts for individual papers as well as whole panels for this conference to be held April 27–29 2017. Themes and topics are open, but should focus on the continued salience and importance of Lukács’ ideas and work for contemporary debates in the social sciences, philosophy, politics, and literature and the humanities. Papers should be prepared for 15–20 minute presentation. Please send any abstracts and/or panel proposals to the conference organizers below. The deadline for submission will be February 28, 2017.

1. To submit a paper, please include:

Name
Affiliation
Title of Paper
Abstract

2. To submit a panel proposal, please include:

Title and Description of Panel
Names and Affiliations of Presenters
Abstract for Each Paper

Please send your submissions to:

János Kelemen: jim218@t-online.hu
Michael J. Thompson: thompsonmi@wpunj.edu

Publié dans Actualité

Partager cet article
Repost0

Publication par notre blog du recueil "réalistes allemands du 19e siècle".

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Vous trouverez dans les "pages" ci contre la table des matières du recueil de Georg Lukács "Réalistes allemands du 19e siècle", avec les fichier des différents chapitres en version numérique téléchargeables.
Nous avons un temps pensé qu'un éditeur pourrait être intéressé par la publication de cet ouvrage, pour lequel il n'avait cependant à payer ni droits d'auteur, ni honoraires de traducteur. Mais cela n'a pas été le cas.
Il y a décidément en France un problème avec l'édition des œuvres de Lukács.
Aussi mettons nous aujourd'hui ces textes à disposition du public.

Publié dans Textes de Lukacs

Partager cet article
Repost0

Parution d'un livre de Vasilis Grolios

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Publié dans Bibliographie

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>