"Grandeur et décadence de l'expressionisme", suivi de "Il en va du réalisme"

Publié le par Jean-Pierre Morbois

Les Editions Critiques annoncent la parution début janvier 2022, dans une traduction nouvelle de Guillaume Fondu, de deux textes de Lukács qui figuraient déjà dans "Problèmes du réalisme" , Paris, L'Arche, 1975, pp. 41-83 et 243-273.

Les deux essais réunis dans cet ouvrage furent publiés dans les années 1930. Ils sont considérés comme des classiques qui ont profondément influencé la critique littéraire du XXème siècle. Cette retraduction intégrale accompagnée d'une préface inédite de Guillaume Fondu et d'extraits littéraires, permet d'en découvrir ou d'en redécouvrir toute la fécondité. La question de la création littéraire et des avant-gardes sont ici au coeur des réflexions de Lukács.
Refusant catégoriquement la conception de l'art pour l'art, il développe une critique du formalisme représenté par l'expressionnisme et le surréalisme qui, privilégiant le subjectivisme, enferme l'individu dans un rapport au monde irrationnel. Face à cette tendance, Lukács développe son concept de réalisme et se fait le défenseur d'auteurs, comme Thomas Mann, chez qui la création stylistique et l'audace formelle révèlent au lecteur les contradictions profondes de son époque et ainsi l'aident à surmonter son sentiment d'impuissance.